Pr├ęsentation

 

La politique de développement de la fédération, cherche à mener à travers le plan de féminisation, des actions pour développer la pratique du ping vers les filles et les femmes. Elle vise aussi à les accompagner dans l’accès aux postes de dirigeantes, d’arbitres et d’entraineures.

Avec 205 457 licencié.es, la FFTT compte seulement 16 % de licenciées femmes. 

Le chemin est encore long. Et malgré notre volonté, les filles et les femmes restent encore sous représentées dans les instances dirigeantes, l’arbitrage, chez les joueur/ses ainsi que chez les entraineur·es.

Forte de ce constat, la Fédération mène des actions, dont le but est de développer la féminisation.

 

AXES DE TRAVAIL

  • Développement du Club des femmes dirigeantes
  • Reconstruction de la plateforme Partage Ton Ping au Féminin
  • Réflexion autour de la communication concernant la représentation des femmes pongistes
  • Enquête et état des lieux concernant les actions de féminisation dans les Comités et les Ligues
  • Valorisation des bonnes pratiques en place dans les clubs, Comités et Ligues
  • Enquête approfondie auprès des clubs, concernant le développement et la pérennisation du Fit Ping Tonic

 

Actuellement, une nouvelle dynamique est insufflée pour renforcer le développement de la féminisation à tous les niveaux : joueuses, arbitres, dirigeantes et entraineures.

Nous essayons de nous inspirer et de valoriser ce qu’il se fait déjà sur certains territoires afin que la fédération puisse proposer un modèle dans ses actions, sa communication en son engagement en terme de féminisation.

 

Nous aspirons à créer un environnement propice à augmenter leur représentation au sein de la fédération en :

  • Créant des conditions de pratique avec des moyens optimaux : créneaux spécifiques, stages, encadrement, dans des lieux exempts de tout sexisme et discriminations.
  • Permettant de choisir leur pratique : loisir ou compétitive, grâce à une offre suffisamment développée et adaptée pour qu’elles s’y engagent.
  • Proposant et en accompagnant les femmes qui souhaitent s’investir à haut niveau et dans des postes à responsabilités : arbitres, entraineures, dirigeantes. Les valoriser et communiquer sur leur travail.
  • En encourageant et en pensant une mixité profitable à toutes et à tous.

 

Ensemble, jouons à balles égales !